L'Humanité était perdue depuis cette rupture entre Adam/Ève et le Créateur.
La communion avec Dieu était rompue.

Cette rupture amena la chute d’Adam et Ève, la déchéance de l'homme et la perte de la vie éternelle.
Mais Dieu conçut un Plan de Rachat pour l'Humanité.  
Ce Plan fut réalisé grâce à la Rançon versée par Jésus  :  Sa Vie donnée en échange  :       Un Prix correspondant

 
L'homme a la semence de vie, sa descendance est "en lui",  (la femme a les ovules récepteurs nourriciers).
L'homme Adam, (avec sa descendance "en lui") et Eve,  ont été créés parfaits ; ils étaient programmés pour vivre éternellement.

Ils rompent la communion avec le Créateur en violant les Règles Divines.

Adam et Eve deviennent des êtres mourants puisqu'en perdant la communion avec Dieu  -la Source de Vie-, ils perdent la vie éternelle.

Ils sont chassés du paradis terrestre et l'histoire de l'humanité déchue commence. Chaque être humain subit la sentence adamique, puisque Adam a péché avant d'avoir eu sa descendance.

Depuis leur chute (en violant des Règles divines), Adam et Eve sont déchus et pécheurs. La semence d'Adam devient une semence déchue, et sa future descendance sera conçue dans le péché.

 
Dieu est omniscient et avait prévu la chute. Il a voulu créer un homme libre de ses choix plutôt qu’une « marionnette obéissante ».
Toutefois Il avait établi des Règles pour que l’homme vive heureux sur la terre.
Les Règles Divines sont établies pour le bonheur de l’humanité, pour qu’elle vive dans la paix, la justice et l’harmonie.

 
Dieu est Amour mais aussi Justice. Il ne peut revenir sur sa Parole :

 
« Le salaire du péché c'est la mort » (Romains 6:23)  =  perte de communion avec Dieu  =  perte de vie éternelle  =  mort définitive.

 Pour sauver l'humanité de la mort Le Créateur a un Plan Sage et Juste

 
Le mot « RANÇON » veut dire : PRIX ÉQUIVALENT (antilutron en grec)



 Pour sauver Adam (et Ève qui est tirée de lui, et l'humanité dans la semence d'Adam), il fallait une réparation JUSTE.

 
L'homme Adam ayant la semence de vie en lui (principe de vie) c'est lui qui fait l'objet de la               « Rançon ».



 Un HOMME PARFAIT  -Adam-  a commis la faute,  SEUL UN HOMME PARFAIT pouvait réparer la faute en déposant une Rançon, PRIX ÉQUIVALENT.

 LE PRIX ÉQUIVALENT FUT JÉSUS, HOMME PARFAIT,  qui n'est pas né d'homme (de semence d’homme), donc non déchu.
Il abandonna sa vie spirituelle (Logos) pour s'incarner sur terre :



Jean 3 : 16
« Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique, afin  que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle. »

Jean 1 : 1-14
« Au commencement était la Parole et la Parole était avec DIEU et la Parole était (un) dieu. Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.... »

"Cette lumière était la véritable lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Elle était dans le monde et le monde a été fait par elle et le monde ne l'a point connue.…
Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloirecomme la gloire du Fils unique venu du Père. »

 
Dans  la  balance  de  la  JUSTICE  DIVINE  les  deux  plateaux  sont  égaux  :

 VIE  HUMAINE  PARFAITE  <--  POUR  -->  VIE  HUMAINE  PARFAITE

                                        ADAM  < ---- >  JESUS

 
Selon la loi :  « œil pour œil, dent pour dent, VIE POUR VIE.... »   ( **  voir note plus bas )   :

 

Exode 21 :22-26
« Si des hommes se querellent, et qu'ils heurtent une femme enceinte, et la fassent accoucher, sans autre accident, ils seront punis d'une amende imposée par le mari de la femme, et qu'ils paieront devant les juges. Mais s'il y a un accident, tu donneras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure. »

 
Deutéronome 19 : 19-21
« … alors vous le traiterez comme il avait dessein de traiter son frère. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi. Les autres entendront et craindront et l'on ne commettra plus un acte aussi criminel au milieu de toi. Tu ne jetteras aucun regard de pitié: œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied... »

 
Lévitique 24 : 19-21
« Si quelqu'un blesse son prochain, il lui sera fait comme il a fait : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent; il lui sera fait la même blessure qu'il a faite à son prochain. Celui qui tuera un animal le remplacera, mais celui qui tuera un homme sera puni de mort. »

 

                      DANS  UN  AMOUR  SUBLIME  ET  INCOMMENSURABLE
                      JESUS  ABANDONNA  VOLONTAIREMENT  SA  VIE  SPIRITUELLE
                           (en tant que Logos : La Parole) auprès de Son Père

 

Psaume 40 : 7
Alors je dis : voici, je viens avec le rouleau du livre écrit pour moi. Je veux faire ta volonté mon Dieu ! Et ta loi est au fond de mon Cœur. »

 Romains 5 : 12
« Comme par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes parce que tous ont péché. »

 Romains 5 : 18, 19
« Comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice, la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. »
 
1 Timothée 2 : 5,6
« Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme qui s'est donné lui-même en rançon pour tous. C'est là le témoignage rendu en son propre temps. »

Ésaïe 53 : 4-6
« Cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie et l’Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. »

Matthieu 20 : 28
« Le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. »

Jean 14 : 6
« Jésus lui dit : je suis le chemin, la vérité et la vie, personne ne vient au Père que par moi. »

1 Corinthiens 15 : 21-23
« Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. »

Ésaïe 53:3
« Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. »

Jean 1: 29
« Le lendemain il vit Jésus venant à lui, et il dit : voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. »

Matthieu 3 : 16,17
« Et voici, les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection. »

 
Dans les Figures du Tabernacle dans le désert, les deux anges sur le propitiatoire représentent la Puissance et l'Amour de Dieu, attendant le sang sur le propitiatoire (Justice accomplie par Jésus pour racheter l'humanité). 

 

          L' AMOUR  et  la  PUISSANCE  Divine  n'opèrent  qu'avec  la  JUSTICE.

                                            Dieu  est  SAGESSE  parfaite.

                             LA  JUSTICE  DIVINE  EST  AINSI  SATISFAITE

 

Aucun humain ne pouvait racheter Adam puisque tous les humains sont enfantés dans le péché. Seul Jésus, né sans péché, pouvait accomplir cette œuvre.

 
Jésus, en tant que le Logos (La Parole) était le Fils de Dieu mais n'avait pas encore la nature divine.

Il était un dieu mais non DIEU. S'il était DIEU ou de nature divine il n'aurait pas pu mourir pour sauver le monde, car DIEU est IMMORTEL, Il ne peut mourir. La mort n'a aucune prise sur la nature divine. DIEU a toujours existé et existera toujours.

 
Si Jésus était DIEU, Il n'aurait pu mourir sur la croix, sinon comment aurait-il fait pour ressusciter ?
Si DIEU meurt comment peut-Il se ressusciter ?

Dire que DIEU est mort sur une croix est un non-sens, une absurdité.

 
De même, dire que Marie (qui est de nature humaine, de descendance adamique déchue, donc imparfaite) est la mère de DIEU, est un non-sens, une absurdité.
Marie est la mère de Jésus homme, mais non la mère de Jésus avant son incarnation (Le Logos).

Une créature humaine imparfaite, qui a une durée de vie limitée,  ne peut être la mère d'un DIEU parfait et immortel.

 
Le Logos, le Fils de DIEU, accepta de venir sur terre et de donner Sa Vie pour sauver toute l'humanité de l'esclavage du péché et de la mort.
Il abandonna volontairement sa vie spirituelle de Logos.

Par l'action de l'Esprit Saint qui est la Force agissante de DIEU (et non une 3e personne), la vie du Logos fut transférée dans le corps de Marie sous forme d'embryon humain.

Jésus naquit homme, -uniquement homme,- mais homme parfait puisque sa vie n'était pas de souche adamique.
Il n'était pas DIEU mais l'image de DIEU. "Celui qui m'a vu a vu le Père...". Jésus était le reflet du caractère de DIEU.

Il est écrit qu' Adam fut créé à l'image de DIEU, mais il n'était pas DIEU, seulement sa ressemblance.

 
Jésus a accepté de prendre sur lui la punition adamique (bien que sans péché) pour satisfaire à la Justice Divine, afin que l'humanité soit relevée de la sentence de mort adamique.

Par son obéissance à Dieu, sa fidélité et son endurance dans les souffrances jusqu'à la mort, Il a cristallisé son caractère jusqu’à l'ultime perfection.

 Après sa résurrection, lorsqu' Il est monté dans les lieux célestes près de Son Père (ascension), Dieu l'a élevé à un rang plus haut et plus glorieux que le précédent : la Gloire, la Nature Divine et l'Immortalité, qualités que Jésus ne possédait pas lorsqu' Il était le Logos.

 

C'est Jésus glorifié qui règnera avec la Véritable Église,   -son « Épouse »- , sur l'humanité pendant l'âge millénaire.

Ceci est typifié dans les Figures du Tabernacle dans le désert : le Sacrificateur dans ses Vêtements de Gloire et de Beauté.
Le Sacrificateur en vêtements de lin utilisé pour les sacrifices, typifiait Jésus venu pour servir et donner sa vie pendant son ministère terrestre.

 
Jésus en tant que Logos, avant son incarnation sur terre, ne possédait pas l'immortalité ni la nature divine, car s'il avait commis le moindre péché il aurait manqué à sa mission et serait mort sans espoir de résurrection. Un être de nature divine ne peut mourir.

Il fallait qu'il soit l'égal d'Adam : un homme parfait <=> pour un homme parfait pour pouvoir payer « la Rançon »  :  prix équivalent.

 
C'est pour cette raison que nous avons la certitude que Jésus n'a jamais commis le péché d'adultère avec Marie Madeleine comme certains le prétendent dans des évangiles apocryphes (évangiles non inspirés divinement).

 
Jésus fut un HOMME JUSTE et sans péché qui a parfaitement accompli l'Oeuvre Grandiose et Merveilleuse de Réconciliation. Il a accompli toute la Loi à la perfection, sans aucune entorse. Toutes les prophéties de l'Ancien Testament le concernant, ont été accomplies.

 
Adam (et Eve sortie d'Adam, et leur descendance) sont rachetés par Jésus qui a sacrifié Sa Vie (et sa descendance qu'il aurait pu avoir en tant qu'humain).

La Justice Divine est ainsi satisfaite.

 Jésus a accompli la Loi à notre place car nous étions incapables de l'accomplir parfaitement.  Il a subi la sentence adamique (mort adamique) pour que nous puissions ressusciter et obtenir la vie éternelle.

Il a vaincu la mort à la Croix et nous a réconciliés avec Dieu. Nous en aurons les bénéfices et les bénédictions dans l'âge millénaire.

 
                                           Quelle Oeuvre Grandiose, Sublime et Merveilleuse !

                Quel amour incommensurable et incompréhensible à notre entendement humain !

 
En croyant dans notre cœur que Jésus a subi la Justice de Dieu à notre place, qu'Il a donné Sa Vie pour nous racheter de la sentence adamique et qu'Il a tout accompli pour nous,  nous sommes « justifiés »,  « sous le sang »,  nous avons la « Robe de Justice ».

 
Nous avons la vie éternelle « en perspective », si toutefois nous vivons en nouveauté de vie, en harmonisant les Enseignements de Jésus dans notre vie. Notre perfectionnement aura tout son accomplissement dans le Millénium.


 ------------



**    Ouvrons une parenthèse sur ce qui pourrait sembler un esprit ou une loi de vengeance
            (« œil pour œil,  dent pour dent,  vie pour vie.... »)  Loi du talion

 
 Ces lois servaient à limiter la rétribution à ce qui est  JUSTE  et non à une réparation exagérée.
Le commandement  « Œil pour œil, dent pour dent »,  n'est pas un  « droit de vengeance »  mais une « limitation »  du droit de réparation des dommages.
La Loi ne permettait pas d'exiger autre chose qu'une  juste  compensation.

 
Ces lois empêchaient une application injuste ou une demande d'indemnité démesurée comme d'autres nations de l'époque le pratiquaient.
 
 
 Nous pouvons lire que l'esprit de vengeance n'était pas toléré :
 
Lévitique 19 : 18
« Tu ne te vengeras point et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Je suis l’Éternel. »
 
Proverbes 25 : 21
« Si ton ennemi a faim, donne–lui du pain à manger, s’il a soif, donne–lui de l’eau à boire. »
 
 
Dans le Nouveau Testament Jésus va encore plus loin. « La Lettre » est dépassée par « L’Esprit » et va plus « haut ».   La dimension du Véritable Amour !  :
 
Matthieu 5 : 44
« Mais moi je vous dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. »
 
Romains 12 : 20
« Mais si ton ennemi a faim donne–lui à manger, s’il a soif donne–lui à boire, car en agissant ainsi tu amasseras des charbons ardents sur sa tête. »
 
 

Demander une juste rétribution est « juste »,  mais aller au-delà en renonçant à toute vengeance, c'est suivre parfaitement l'exemple donné par Jésus.

 
Jésus n'a pas aboli la Loi donnée par Dieu.  Elle reste immuable.

Jésus  a accompli   la Loi à notre place,  nous n’avons plus à le faire.
Seul un homme parfait était en mesure de l'accomplir.

Par notre foi en cela nous sommes couverts par la Justice de Jésus.
Nous n’avons plus à accomplir « la Loi » mais uniquement  suivre l’Enseignement de Jésus et marcher en nouveauté de vie.

 


La « Lettre »  ou  l’ « Esprit »     


Dépasser la « Loi »,  aller au-delà,  plus haut,  c’est aller vers l’ « Amour ».


L’ « Amour »   est   l’Esprit  de la Loi.  

En accomplissant  l' « Amour » tel que Jésus nous l'a montré, nous accomplissons la Loi, selon son Enseignement.

               La « Lettre»  tue  mais  l’« Esprit » vivifie :



2 Corinthiens 3 : 6
« Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit,  car la lettre tue, mais l'esprit vivifie. »